Traduit par Guillaume

Naked in midwinter magic
Lies an angel in the snow
The frozen figure crossed by tracks of wolves
An encounter symbolic yet truthful
With a hungry choir of wolves
An agreement immemorial to be bornDulcet elvenharps from a dryad forest
Accompany wall the charming tunes
Of a sacrament by a campfire
A promise between the tameless
And the one with a tool
Tonight the journey from a cave beginsI want to hunt with the tameless heart
I want to learn the wisdom of mountains afar
We will honor the angel in the snow
We will make the streams for our children flow

Wrapped in furs beneath the northern lights
From my cave I watch the land untamed
And wonder if some becoming season
Will make the angel melt in shame

I want to hunt with the tameless heart
I want to learn the wisdom of mountains afar
We will honor the angel in the snow
We will make the streams for our children flow

Nu dans la magie du cœur de l’hiver
Un ange repose dans la neige
La silhouette gelée traversée par les empreintes des loups
Une rencontre, symbolique, toujours véridique
Avec un chœur de loups affamé
Un accord immémorial sur le point de naîtreHarpes mélodieuses des Elfes, une forêt de dryades,
Accompagne tous les charmants airs
D’un sacrement autour d’un feu de camp
Une promesse entre les indomptables
Et celui qui a l’outil
Ce soir le voyage part d’une caverneJe veux chasser avec un cœur indomptable,
Je veux apprendre la sagesse des montagnes lointaines
Nous honorerons l’ange de la neige
Nous ferons couler les ruisseaux pour nos enfants

Emmitouflé de fourrures sous les lumières septentrionales
Depuis ma taverne je regarde la terre vierge
Et me demande si une saison appropriée
Fera fondre l’ange de honte

Je veux chasser avec un cœur indomptable,
Je veux apprendre la sagesse des montagnes lointaines
Nous honorerons l’ange de la neige
Nous ferons couler les ruisseaux pour nos enfants

Interprétation et analyse par Yvan

C’est grâce à cette chanson que Nightwish a vu sa côte de popularité grimper en flèche en se propulsant à la première place des singles en Finlande. Un clip a été réalisé, mais comme Tarja nous l’a dit, il ne restera pas dans les annales. [Voir la partie Vidéos].

Pour les paroles, cette chanson est une ode à la nature et à sa préservation. Traduire chaque couplet serait ici une chose beaucoup trop longue et complexe à faire, étant donné que la chanson est presque entièrement construite sur des métaphores. Néanmoins, il y a plusieurs indices dans les paroles qui permettent de comprendre le sens.

Déjà le titre : sacrement de la vie sauvage peut également se traduire par sacrement de la sauvagerie (comprendre ce qui a de plus sauvage, intact) ou sacrement de la nature. Un sacrement est un acte par lequel on sanctifie quelque chose et, dans ce cas, il s’agit de la nature ou de ce que l’homme n’a pas encore touché.

On sait que la nature représente énormément pour Tuomas : il fait énormément de camping et la nature l’inspire pour ses chansons. D’ailleurs, il a déjà avoué qu’il se voyait mal vivre dans une grande ville, car il a besoin d’être entouré par la nature.

A travers cette préservation, on remarque en lisant la chanson que les anciens essaient d’inculquer ces valeurs à leur descendance, de préserver la nature, de ne pas la détruire (symbolisé
en partie par l’ange de la neige). Actuellement, force est de constater que ce n’est pas vraiment le cas. Prenons l’exemple des forêts : on saccage l’Amazonie et Bornéo et on abat des forêts en Europe pour faire des pistes de ski ou des terrains de golf.

Dans cette chanson, le progrès et le pouvoir sont pointés du doigt à travers l’homme qui a l’outil (au détriment des indomptables). Dans ce sens, on peut comprendre que par le progrès (technologique), on entend également la pollution et le pillage de la nature. L’ange de la neige, lorsqu’il fondra, peut signifier que la nature (ou son créateur) aura honte de ce que nous avons fait si nous ne la respectons pas.

Bref, cette chanson essaie de nous dire que même si le progrès nous permet de vivre mieux, il ne faut pas oublier pour autant d’où nous venons et de respecter les valeurs les plus évidentes (car l’exemple de la nature peut également symboliser la famille).